Haut de page

Tour du Cap Sizun

De Douarnenez à Beuzec-Cap-Sizun

Vendredi 22 septembre 2017
Nous quittons l'hôtel "Le Bretagne" à Douarnenez sur les coups de 9h00. La passerelle piétons Jean-Marin, sur le quai du Port Rhu, permet de franchir la rivière pour rejoindre Tréboul sur l'autre rive. Au passage, nous jetons un coup d'oeil sur l'île Tristan à quelques mètres de là. Le sentier côtier ou GR34, bien balisé avec ses marques rouge et blanc, nous fait contourner le port. Au passage, nous faisons une halte à la boulangerie pour acheter deux petits kouign-amanns. Pour la petite histoire, ces délicieux gâteaux typiquement bretons mais également de vraies bombes caloriques ont été inventés par hasard à Douarnenez en 1860 par Yves-René Scordia. Nous nous en régalerons un peu plus tard.
Le sentier se faufile ensuite entre de belles demeures et longe la bien nommée plage des Sables Blancs. Le temps est agréable, le ciel bien bleu et nous quittons nos vestes pour marcher plus à l'aide en tee-shirts. Vers le nord, au-delà du bras de mer, la presqu'île de Crozon et le sommet de Menez Hom paraissent vraiment près. La Pointe de Leydé
La Pointe de Leydé
Après la pointe de Leydé, le sentier poursuit plein ouest, alternant montées et descentes, certes courtes, mais sollicitant un peu les cuisses et mollets. Au détour d'une crique où mouille un bateau de pêche autour duquel tourne un dauphin, un berger allemand qui furetait sur la plage nous rejoint en courant. Petite montée d'adrénaline, mais Melba, c'est son nom inscrit sur son collier de cuir à côté d'un numéro de téléphone portable, se contente de nous accompagner, trottinant devant nous et se retournant à intervalles réguliers quand nous sommes un peu à la traîne. La chienne restera avec nous une bonne partie de la journée, jusqu'à la Pointe du Millier.
À la Pointe de la Jument, nous faisons une petite pause pour téléphoner à Beuzec-Cap-Sizun afin de trouver un logement. Nous n'avons en effet rien réservé, ce petit séjour en Bretagne s'étant décidé au dernier moment. Tout est plein, sauf le camping et la chambre d'hôtes Ti Ar Raniged où nous réservons. Cela nous étonne un peu car nous n'avons pas croisé grand monde sur le sentier et nous sommes fin septembre, mais il est vrai qu'il y a assez peu de logements dans le coin, tout au moins à proximité de la côte. Du côté de Porz Meilh, après la Pointe de la Jument
Du côté de Porz Meilh, après la Pointe de la Jument
Après avoir pique-niqué, nous reprenons le chemin qui a toujours des allures de montagnes russes. Une montée, une descente, et ça recommence. Le paysage est beau, sauvage. De nombreux rochers parsèment cette côte où se nichent par endroits de jolies plages de sable blanc, souvent difficilement accessibles. L'eau prend des teintes turquoises sous le soleil, et l'on a parfois l'impression d'être dans les Caraïbes.
Nous atteignons la Pointe du Millier et son petit phare aux allures de simple maison. La Pointe du Millier
La Pointe du Millier
Il y a là plus de promeneurs, ce qui s'explique par les parkings à proximité. Melba nous quitte à cet endroit, préférant batifoler sur la plage avec un autre petit chien du coin. Le sentier des douaniers continue à serpenter le long de la côte, nous menant bientôt à la jolie plage de Pors Péron puis à celle de Lanvers. Côte près de Pors Péron
Côte près de Pors Péron
Plus loin, c'est la Pointe de Trénaouret. Décidément, ce Cap Sizun est le royaume des pointes ! En tout cas, le paysage est toujours aussi joli et cela compense un peu la fatigue qui commence à se faire sentir. Quelques montées et descentes plus loin et nous voilà à Kastel Koz. C'est l'autre nom de la Pointe de Beuzec, même si celui-ci n'apparaît sur aucun panneau, juste sur notre carte. Nous n'avons pas le temps de nous attarder pour explorer la pointe qui a abrité un village dès le néolithique. Nous quittons le sentier pour remonter au parking et suivre la route jusqu'à Beuzec-Cap-Sizun où nous rejoignons la chambre d'hôtes Ti An Raniged à la sortie du village. Il est 17 heures, nous venons de parcourir pas loin de vingt-sept kilomètres et la douche est un réel réconfort !
Nous sommes confortablement installés, il y a même une partie commune avec une cuisine équipée, mais nous ne pourrons pas nous en servir car l'unique épicerie du village est fermée pour cause de congés annuels. Nous allons donc au pub du village, le Mac Laughlin's où nous dinons de deux copieux fish n' chips arrosés d'une bière bretonne.

                   Diaporama de photos du Cap Sizun
RSSTwitterGoogle+Flickr500pxContact

©2006-2017, Stéphane Bon