Haut de page

Iles Lofoten

Fredvang

Dimanche 13 septembre 2015
Le petit matin est là, le brouillard a disparu, laissant place à un ciel nuageux. Nous quittons le logement à 09h00 par la route avant d'emprunter un sentier serpentant au milieu des moutons. Le premier objectif de la journée nécessite de monter plus haut encore, jusqu'aux falaises du Ryten où nous surplombons la mer de Norvège et la plage de Kvalvika (littéralement "la baie des baleines") de quasiment 500 mètres. Kvalvika, la plage de la Baleine
Kvalvika, la plage de la Baleine
Le point de vue est impressionnant et nous en profitons bien même si les rayons du soleil ont bien du mal à percer la couverture nuageuse.
Nous empruntons le sentier descendant sur la plage. Le sable blanc est étonnant. Mais ce qui l'est plus encore, ce sont ces quelques os de baleine, polis par le temps, qui la jonchent par endroits. Et que dire de cette cabane faite de bric et de broc, nichée entre deux rochers ? Avec sa porte ronde, elle évoque une maison de hobbit. Il s'agit en fait d'une cahute sommaire bâtie par deux surfeurs qui avaient choisi de passer l'hiver ici, quelques années auparavant. Des surfeurs ? Eh oui, ce coin de Norvège est un spot relativement connu pour ce sport. Le pont reliant Fredvang à l'île de Flakstadøya
Le pont reliant Fredvang à l'île de Flakstadøya
Nous remontons une colline pour atteindre la route que nous longeons afin de regagner Fredvang. Le ciel se dégage peu à peu. Aussi, en milieu d'après-midi je pars seul jusqu'au pont reliant Moskenesøya à l'île voisine de Flakstadøya.
Lundi 14 septembre 2015
Comme hier, nous quittons notre logement à Fredvang en suivant la route mais nous poussons jusqu'à Ytresand. En chemin, sur notre droite nous devinons une plage, mais nous ne prendrons vraiment conscience de sa beauté qu'en nous élevant par un sentier jusqu'à une crête culminant à 250 mètres au-dessus des flots, au Mulstotinden. Avec son sable blanc et ses eaux transparentes prenant des couleurs turquoises, cette plage de Sandbotnen est splendide. On pourrait se croire sous les tropiques : il ne manque que les cocotiers ! La plage de Sandbotnen et l'île de Sandøya
La plage de Sandbotnen et l'île de Sandøya
Face à nous, les îles de Flakstadøya et de Sandøya semblent découper le ciel avec les crêtes de leurs montagnes. Nous poursuivons le long du sentier jusqu'à deux petites pointes, tout au bout de notre île de Moskenesøya, pour bifurquer ensuite vers le Fuglhuken avant de descendre pique-niquer sur la plage de Sandbotnen. Il fait un temps superbe, presque chaud, la mer se retire lentement, dégageant une langue de sable où se reposent de nombreux oiseaux... Un moment rare que je savoure à sa juste valeur.
De retour à notre logement, nous montons dans le taxi pour rejoindre un nouveau point de chute, le joli village-musée de Nusfjord dont le nom signifie "le fjord de la noix" en référence à l'énorme rocher bouchant l'entrée du fjord voisin. Nous logeons dans un superbe rorbu sur pilotis, récemment rénové, dans le petit port de Nusfjord. Port de Nusfjord
Port de Nusfjord
Je me lève peu après minuit. Les applications sur téléphone annonçaient de bonnes chances d'apercevoir des aurores boréales et le ciel était toujours dégagé. Je reste dehors, dans le froid, pendant une heure, équipé de mon appareil photo et de mon trépied. Le ciel prendra bien des teintes vertes, mais elles resteront diffuses.

                   Diaporama de photos de Norvège
RSSTwitterGoogle+Flickr500pxContact

©2006-2017, Stéphane Bon