Haut de page

La Vélo Francette

Le long de la Mayenne

Vendredi 8 juillet 2022 : Ambrières-les-Vallées - Château-Gontier (86 km)
Dès 8h30, nous quittons le logement pour reprendre la piste cyclable toute proche. Jusqu'à Mayenne, quinze kilomètres plus loin, elle emprunte le tracé d'une ancienne voie ferrée. Un tronçon de celle-ci est d'ailleurs toujours présent, utilisé aujourd'hui en tant que vélo-rail.
À Mayenne, nous joignons la voie verte le long de la rivière du même nom. Eh oui, nous sommes à Mayenne, dans le département de la Mayenne, le long de la Mayenne. Difficile de faire plus simple ! Montflours, sur les berges de la Mayenne
Montflours, sur les berges de la Mayenne
Des côteaux boisés et des écluses fleuries nous accompagnent tout le long du trajet. Même s'il n'y a aucune difficulté, cette partie de notre itinéraire est un vrai ravissement, une belle découverte. Parcourir cette piste en pleine nature, sans la moindre voiture, nous semble très agréable, d'autant que le soleil est de la partie.
Les kilomètres défilent ainsi et nous atteignons Laval et son château sur les coups de midi avant de prolonger jusqu'à l'écluse du Port du Salut. Elle fut connue pour son fromage, le Port Salut, inventé ici par les moines. Laval
Laval
N'y trouvant aucun endroit à notre convenance, nous regagnons le chemin de halage pour pique-niquer à l'écluse voisine. L'éclusier, très sympathique, nous propose de nous mettre à l'ombre pour notre repas avant de venir nous offrir le café. Nous restons là un peu plus d'une heure et demie avant de repartir sous le soleil et la chaleur. Des châteaux jalonnent le parcours, souvent sur les sommets des petites collines. Jamais nous n'avions pensé autant apprécier cette portion de notre voyage, la faute à certains préjugés sur ce département méconnu. Nous avançons bien et, à ce rythme, Château-Gontier est vite atteint.
Nous logeons à la chambre d'hôtes "Aux trois moulins", une bâtisse médiévale parfaitement rénovée. Un autre coup de coeur de ce voyage à vélo !
Ce soir, Marie-Luce, Pascal et Clémence, nos amis habitant à côté d'Angers, viennent nous rejoindre pour un pique-nique au Parc du Bout du Monde.
Samedi 9 juillet 2022 : Château-Gontier - Les-Ponts-de-Cé (79 km)
Départ plus tardif aujourd'hui, peu après neuf heures, sous un ciel tout bleu. Nous longeons toujours la Mayenne, plein sud. Le paysage rappelle celui de la veille, toujours aussi joli. Nous croisons beaucoup plus de monde à vélo, week-end oblige. Le château de l'Isle Briand, avant le Lion-d'Angers
Le château de l'Isle Briand, avant le Lion-d'Angers
Un crochet par le Lion-d'Angers pour nous ravitailler, passant le long de l'hippodrome, et nous filons jusqu'à Montreuil-Juigné pour y pique-niquer.
La reprise du pédalage se fait sous une forte chaleur, plus de 30°C. Heureusement, le couvert végétal tempère souvent cela. Angers et son château
Angers et son château
Angers se présente bientôt. Le balisage, excellent jusqu'à présent, est un peu plus aléatoire mais nous parvenons rapidement au lac de Maine. De belles pistes de gravel conduisent à Bouchemaine, banlieue aisée de la capitale angevine. La Maine, qui a pris le relais de la Mayenne, s'y jette dans la Loire que nous longeons maintenant, nous dirigeant vers l'est. Le niveau du fleuve royal est bas. Les bancs de sable sont plus présents que l'eau par endroits.
Cette portion de la Vélo Francette est commune avec le parcours de la Loire à Vélo. Après Saint-Gemmes et son jardin méditerranéen, voici les Ponts-de-Cé où nous avons réservé un tente bivouac au camping en bord de Loire.
500pxFlickrInstagramTwitterRSSContact

©2006-2022, Stéphane Bon