Haut de page

Écosse

Randonnées dans les Cairngorms

Dimanche 21 juin 2009
Aujourd'hui, c'est l'été mais, malheureusement, le beau temps d'hier n'a pas tenu. Ce matin, le ciel est gris, chargé de nuages masquant le sommet des montagnes.
Nous prenons le car à Portree à 09h10 pour Inverness. J'estime le plafond nuageux à cinq cents mètres au maximum. Nous quittons l'île de Skye par le pont de Kyle of Lochalsh puis passons devant le château d'Eilean Donan, autre emblème de l'Écosse. Dommage, je m'y serais bien arrêté pour faire des photos. La route A87 serpente dans la vallée creusée au milieu de la chaîne des Torridon. Il y a peu d'habitations de routes, pas de végétation hormis de l'herbe sur les pentes abruptes marquées çà et là de cascades y faisant comme des cicatrices.
De manière progressive, le paysage se fait moins montagneux. Des collines couvertes de bouleaux et de conifères prennent le relais avant les rives du fameux loch Ness. Pas l'ombre du moindre monstre à proximité du château d'Urquhart qui domine les eaux du lac. Le château d'Inverness
Le château d'Inverness
Le soleil fait son apparition et nous tient compagnie jusqu'à Inverness. Nous avons un peu moins de deux heures pour manger dans la ville, entouré de goélands, face au château (eh oui, encore un, nous sommes bien en Écosse !) avant de prendre un nouveau car pour Aviemore où nous arrivons pour quinze heures. La ville est plus grande que je ne pensais, c'est la porte d'entrée du parc national des Cairngorms et le centre de nombreuses activités sportives et de nature. De là, nous prenons un nouveau bus, le dernier de la journée, pour gagner Glenmore où nous nous installons au camping à deux pas du loch Morlich et de son étonnante plage de sable. Glenmore, son camping, sa plage au bord du loch Morlich...
Glenmore, son camping, sa plage au bord du loch Morlich...
Face à nous se dresse la chaîne des Cairngorms. Sur les plus hauts sommets subsistent encore quelques plaques de neige.
Lundi 22 juin 2009
La nuit a été hachée, entrecoupée de réveils, à cause de la pluie hier soir et des cris d'un oiseau nocturne sur le matin. Sans compter que le jour se lève vers quatre heures ici, à cette période de l'année.
Malgré les nuages gris mangeant les sommets, nous partons en randonnée à 08h30, empruntant le sentier vers Coire Nas, passant par Allt Mhor. Il s'élève peu à peu pour atteindre la gare du funiculaire. Nous suivons alors le chemin nommé "Windy Ridge Trail" partant entre les deux bâtiments. La pente est forte, le sentier porte bien son nom : il y a effectivement pas mal de vent ici. Après une pause entre des rochers à l'abri des rafales, nous poursuivons jusqu'à la gare d'arrivée du funiculaire. Le sommet du Cairgorms, l'un des objectifs du jour, se dévoile enfin, émergeant des nuages. Nous empruntons le sentier dallé derrière la gare. Il monte fort, tout droit, avant de céder la place à un champ de rochers marqué de petits cairns. L'un d'entre eux, un peu plus gros, à proximité d'une station météorologique, marque le point culminant (1244 m). Notre premier munro, comme l'on nomme les sommets ici ! Vue depuis le point culminant des Cairngorms
Vue depuis le point culminant des Cairngorms
La vue est splendide avec de nombreuses crêtes et un loch en contrebas. Le temps se gâte rapidement, le vent redouble, apportant de la pluie. Nous renonçons à notre objectif suivant, un second munro maintenant noyé dans les nuages.
Nous descendons sur notre droite pour remonter rapidement sur un sommet au-dessus de Coire Nas avant de poursuivre la descente jusqu'à la gare de départ du funiculaire. Une petite pause au jardin d'altitude en cours d'aménagement où la pluie nous déloge, et nous voilà bientôt à un pont. Nous bifurquons sur la gauche vers Chalamain Gap, reprenant vite l'altitude perdue avant de cheminer presque sur du plat. Nouvelle montée vers le V marquant le col. Les cinquante derniers mètres se font dans un pierrier, toujours aussi ludique, ce genre de chose... Dans la vallée de Lairig Ghru
Dans la vallée de Lairig Ghru
Nous descendons ensuite par un étroit sentier à peine marqué pour rejoindre un autre chemin le long d'un torrent. Le terrain est assez humide, boueux. Les arbres refont leur apparition, de beaux pins calédoniens.
À une bifurcation se dresse un panneau en bois aux indications effacées. Nous optons pour le chemin de droite, un sentier boueux passant près d'un joli lac artificiel avant d'aboutir à un lodge, une sorte de colonie de vacances. Une route forestière, sur la gauche, mène à la route, le long du loch Morlich. Nous faisons un arrêt à l'épicerie avant de regagner le camping après dix heures de marche, fatigués mais heureux. Nous avons bien mérité notre Black Gold, un bonne bière brassée juste à côté, à Aviemore.
Mardi 23 juin 2009
Mes compagnons de voyages étant fatigués de notre journée d'hier, ils mettent du temps à se lever, me laissant aller me promener sur la plage au bord du loch Morlich.
Nous ne partons qu'à dix heures pour Aviemore, d'abord à pieds le long du lac, puis en bus. En attendant l'heure de la visite de la brasserie Cairngorms Brewery, à 14h30, nous nous baladons très tranquillement le long d'un golf.
La visite de la brasserie est intéressante, avec les différentes phases de la fabrication de la bière, même si j'avoue ne pas avoir tout compris, ayant encore du mal avec l'accent écossais. Nous en profitons pour acheter notre bière pour ce soir, une Wild Cat pour moi, et nous retrouvons le centre d'Aviemore. Je n'en peux plus de ne rien faire et à 16h00, tandis que Tony et Nicolas regagnent le camping en bus, je pars seul me balader vers le loch an Eilein. Le temps est superbe, il fait presque chaud. Arrivé au lac, j'aperçois les ruines d'un château sur une petite île à quelques encablures de la rive. Château du loch An Eilein
Château du loch An Eilein
Je préfère ne pas faire le tour du loch, ayant repéré sur la carte un sentier me ramenant au camping. De belles vues sur le massif des Cairngorms s'offrent à moi tandis que je chemine au milieu des pins et de la bruyère. Je finis par rejoindre le chemin emprunté la veille, qui descend du lodge Rothiemurchus. Bientôt, ce sont les rives du loch Morlich et je rejoins Tony et Nicolas à nos tentes peu après 19h30 pour déguster nos bières locales.

                   Diaporama de photos d'Écosse
RSSTwitterFlickr500pxContact

©2006-2019, Stéphane Bon