Haut de page

Écosse

Sur l'île de Skye

Jeudi 18 juin 2009
Nous quittons notre confortable chambre d'hôtes après un copieux et savoureux breakfast. Pour ne pas changer, la pluie nous accompagne jusqu'à l'arrêt de bus qui nous mène à Fort William. Normalement, nous devrions y voir le Ben Navis, le point culminant de la Grande-Bretagne. Las, nous avons droit à des trombes d'eau qui ne laissent aucune visibilité sur la montagne. C'est bien simple, on ne voit rien, on ne la devine même pas.
Le train pour Mallaig ne part qu'à 12h47. Nous nous attablons dans un pub pour boire un café et je profite d'une accalmie pour visiter cette ville sans charme dont tout ce que je retiens est le magasin d'articles de randonnée bien pourvu. Les prévisions météorologiques y sont affichées : c'est mi-figue, mi-raisin, mais avec un début d'amélioration. Il ne reste plus qu'à croiser les doigts. Nous quittons le port de Mallaig...
Nous quittons le port de Mallaig...
Le trajet en train est de toute beauté. De superbes paysages défilent devant nous, baignés de belles lumières dûes à l'alternance de pluie et d'éclaircies. Nous empruntons le viaduc de Harry Potter dans une courbe près de Glenfinnan, puis nous apercevons l'océan.
À Mallaig, direction le port où nous prenons le ferry pour Armadale, sur l'île de Skye. Sur le bateau, il y a pas mal de vent, ça tangue un peu. Aux grosses averses succèdent des éclaircies avant qu'il ne pleuve à nouveau. L'île de Eigg vue depuis le ferry pour Skye
L'île de Eigg vue depuis le ferry pour Skye
Nous débarquons à 15h30 avant de prendre le bus pour Portree. Je regarde par la vitre constellée de gouttes. Le paysage me plaît vraiment. Sur la droite, les flots de la mer, une île un peu plus loin, sous le ciel gris. À gauche, ce sont les flancs abrupts, verts, des montagnes. Je sais que de nombreux sentiers de randonnée courent autour de ces sommets, je m'imagine déjà les arpenter... Il faudrait juste que cette pluie cesse.
À Portree, charmant port de pêche, nous cherchons un logement. Comme depuis le début de ce périple, nous n'avons rien réservé à l'avance, avisant au jour le jour. Ce soir, ce sera une auberge de jeunesse. Des chambres en dortoirs, ce n'est pas ce que je préfère, mais au moins ce n'est pas très cher.
Le soir, nous allons dans un pub. La musique, guitare et violon, dans un style celtique est très sympa. La bière, une Red Cuillins, n'est, en revanche, pas terrible.
Vendredi 19 juin 2009
Finalement, j'ai mieux dormi que je ne le craignais, hormis le bruit fait par nos voisins de chambre sur les coups de minuit.
Ce matin, il pleut, pour ne pas changer... Avant de partir en visite, nous dénichons un bed and breakfast pas cher sur les hauteurs de Portree. Nous y laissons nos gros sacs à dos pour ne prendre que nos petits, avec nos affaires à la journée. La météo contrarie nos plans. Nous avions prévu de gagner Old Man of Storr à pied et d'y bivouaquer. Finalement, c'est en car que nous nous y rendons. Vue sur le loch Leathan
Vue sur le loch Leathan
Du parking où nous dépose le bus, le sentier serpente entre des sapins pour déboucher sur un espace dégagé laissant découvrir les lieux. La crête et les sommets sont sous les nuages. Il fait gris, venteux, mais un rayon de soleil perce par moment la couche nuageuse, peignant de belles lumières sur le loch Leathan.
Nous montons hors sentier sur une butte avant Old Man of Storr pour photographier le pinacle de 160 pieds de haut, l'un des paysages les plus connus de l'île de Skye. Alors que nous descendons au pied du doigt rocheux, la pluie se met à tomber fort. Nous ne ferons pas la randonnée en boucle que nous avions prévue. Old Man of Storr
Old Man of Storr
Nous reprenons le bus au parking, direction Staffin, plus au nord. De là, au milieu des iris jaunes et des moutons, nous suivons le sentier gravissant la falaise avant de plonger vers un petit quai. Étonnamment, il fait beau ici, il y a du soleil et le ciel bleu est agrémenté de quelques nuages blancs. Il y a beaucoup de vent, le fond de l'air est plus frais qu'il ne l'était dans la vallée de Glencoe.
Nous pique-niquons en bord de mer, profitant du paysage, avant de remonter sur la route. Dans un virage, nous avons une jolie vue sur la baie et sur Staffin Island, un peu plus loin. Plage An Corran près de Staffin
Plage An Corran près de Staffin
Quelques pas et voici une étonnante plage de sable noir. Des empreintes de dinosaures y sont visibles sur les rochers, à marée basse. Nous remontons par le même sentier qu'à l'aller pour reprendre le bus pour Portree alors que de nouvelles gouttes commencent à tomber.
Samedi 20 juin 2009
Pas de randonnée dans les Cuillins comme nous l'avions initialement prévu. Il y a très peu de bus pour s'y rendre, Nicolas est fatigué et peu motivé, mais c'est surtout le temps pourri qui nous a amené à prendre cette décision, le plafond nuageux risquant d'être trop bas. Marcher en montagne dans le brouillard n'est déjà pas prudent quand on connait les lieux, alors quand ce n'est pas le cas, c'est risquer de se perdre, voire d'avoir un accident.
À 11h30, nous prenons donc le bus pour le château de Dunvegan, sur la côte occidentale de l'île, à vingt-deux miles de Portree. C'est le château du clan McLeod et sa visite est intéressante. Un très joli jardin fleuri flanque la bâtisse située au bord d'un bras de mer. Le château de Dunvegan
Le château de Dunvegan
Nous reprenons le bus pour Portree vers 16h45. Nous y achetons nos billets de car pour Inverness demain matin et quelques provisions pour se préparer notre repas du soir à notre guest house.
Au fait, il n'a pas plu aujourd'hui. Miracle... Il a même fait un temps plutôt agréable, avec quelques nuages, un peu de soleil et de ciel bleu. De bon augure pour la suite de notre périple, dans les Cairngorms ? C'est tout ce que j'espère.

                   Diaporama de photos d'Écosse
500pxFlickrInstagramTwitterRSSContact

©2006-2019, Stéphane Bon