Haut de page

Jordanie

De Dana à Pétra

Le Jordan Trail relie le nord et le sud de la Jordanie. Une portion de ce sentier de randonnée d'envergure permet, au départ du village de Dana, de gagner le site nabatéen de Pétra.
Situé à plus de 1200 mètres d'altitude, Dana est un ancien village du XVème siècle aux nombreuses maisons de pierre. Le sentier descend dans la réserve de biosphère, le long de la vallée du Wadi Dana, où l'on trouve des vestiges de mines de cuivre datant de plusieurs siècles, avant de longer une vaste plaine désertique. Il se faufile ensuite dans les montagnes jusqu'au Ras Al Feid, descend dans une majestueuse dépression pour longer la crête du Jabal Safaha.
Plus loin encore, se trouve Little Petra, un avant-poste de la cité nabatéenne sur la route de l'encens.
Le sentier aboutit en apothéose au Monastère, Al-Deir, dont la façade sculptée dans la paroi rocheuse se dévoile peu à peu au regard du randonneur.

Pétra

Arrivés dans la région au VIème siècle avant Jésus-Christ, les Nabatéens organisèrent le commerce de l'encens, de la myrrhe et des épices. Leur fortune amassée fut investie dans l'édification de la cité de Pétra dont ils firent la capitale de leur empire.
Des digues, des citernes et un vaste réseau de canalisations furent construits, tant pour assurer l'approvisionnement de la cité en eau que pour la protéger des crues destructrices. Les nombreuses façades de leurs temples, palais et tombeaux étaient creusées dans la paroi des gorges et montagnes, en commençant par le haut des édifices.
Les Romains conquirent la ville en l'an 106. L'âge d'or de la civilisation nabatéenne était passé. Les routes marchandes évitaient Pétra au profit de Palmyre, dans l'actuelle Syrie. Deux tremblements de terre, en 363 et 551, détruisirent une grande partie du site.
La cité perdue ne fut "redécouverte" qu'en 1812.

Wadi Rum

Wadi Rum, le désert de Lawrence d'Arabie... C'est là qu'en 1917 l'officier anglais prit part à une campagne menée par l'émir Fayçal contre les Turcs ottomans, alors maîtres de la région, dans le but de fonder une nation arabe indépendante.
Mais le Wadi Rum, c'est d'abord une vaste étendue sauvage de sable et de montagnes de grès sculptées par les vents. Des bédouins y vivent encore, profitant des quelques arbustes pour faire paître leurs troupeaux de chèvres et de dromadaires.
Dans le nord du désert, à proximité du village éponyme, les dunes prennent des teintes rouges qui ne sont pas sans évoquer des paysages martiens.
Les lieux sont prisés des cinéastes, plusieurs films y ayant été tournés, mais aussi des touristes. De nombreux circuits en 4x4, souvent à la journée, permettent de découvrir le désert. Malheureusement, cela s'accompagne de désagréments et il est difficile de faire trois cents mètres sans tomber sur des traces de véhicule.

Fiche technique

Formalités

Passeport en cours de validité

Décalage horaire

+1 heure

Trek

"Bédouins, canyons et dunes"
Allibert, avril 2019.
14 jours, dont 9 jours de marche.

Carnet de voyage

Carte

Carte de Jordanie
RSSTwitterFlickr500pxContact

©2006-2019, Stéphane Bon